Raymond DEPARDON était au Grand Palais

Publié le

Raymond DEPARDON était au Grand Palais

Une belle exposition lui était consacrée,

récemment,

au Grand Palais à Paris

Raymond DEPARDON

photographe humaniste.

Humaniste, il aime porter son regard sur la société, les gens simples, Raymond Depardon affectionne de photographier leur habitat, et leur vie de tous les jours...

Une belle exposition lui était consacrée au Grand Palais à Paris, visite princière... Quelques extraits...

 

Supt, Jura, 2006

Depardon Grand Palais Paris 3abMais en fin observateur qu'il est, il aime également mettre en exergue des personnages...

Depardon Grand Palais Paris - 2014 02 06 - JB OlympusSZ14

l'insolite... ou le banal, a priori, des clichés au format carré, de jolie composition, jouant sur les couleurs, les lignes, les ombres...Depardon Grand Palais Paris 2

 

Depardon Grand Palais Paris 1

 

 

 

Il a beaucoup bourlingué et continue,

 

en Amérique du sud,

 

en Afrique

 

Il a tiré le portrait de grandes stars de l'époque,

 

Edith Piaf

Edith Piaf Depardon Grand Palais Paris

 

 

 

 

Starlettes 1960 Depardon Grand Palais Paris fev 2014

des starlettes...

 

Année 1960

 

Starlettes Annee 1960 Depardon Grand Palais Paris

Il s'intéresse à tout, au sport, comme ce cliché des JO d'AlbertvilleJO Albertville 1992 Depardon Grand Palais Paris

 

mais ce qui lui tient à cœur, c'est le côté social de la vie sous toutes ses facettes ; un pan de mur entier dans l'expo est dédiée à cette tranche de vie d'une jeune femme et ses quatre chiens, Argentine Rio Gallegos 2 Depardon Grand Palais ParisArgentine Rio Gallegos 1 Depardon Grand Palais Paris

 

il est resté longuement à la photographier,


Argentine Rio Gallegos 1b Depardon Grand Palais Paris

 

 

sans jamais pouvoir lui parler...

 

 

Argentine Rio Gallegos 3 Depardon Grand Palais Paris

 

L'expo a pris fin le 10 février, elle avait pour titre "Un moment si doux", on peut retrouver encore j'espère, sur le site du Grand Palais, l'article qui lui est dédié :  "Ailleurs, ici, le goût des autres"

 

Depardon Grand Palais Paris 4

 

Photos réalisées le 6 février 2014.

 

Autre très grand photographe :

 

Robert DOISNEAU, la mémoire des Halles à Paris

 

« Tous ces voyages à l’étranger m’ont aidé à voir mon pays ». Tchad, Algérie, Israël, Chili, Pérou, Bolivie, Brésil, Liban, Japon, Vietnam, Etats-Unis, Angleterre, Allemagne… combien d’aéroports, de passages en douane, de vols retardés, de jetlag, de taxis, d’hôtels, de notes de frais, de rencontres, de souvenirs…Un passeport comme un itinéraire, un pèlerinage, celui qui le mènera d’allers en retours sur les chemins de son pays d’origine, pour, toujours, mieux en repartir. - See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/article/ailleurs-ici-le-gout-des-autres#sthash.JH2gwwJ6.dpuf

Ailleurs, ici, le goût des autres

Éternel voyageur, Raymond Depardon est d’abord parti loin, pour revenir là où tout avait commencé, chez lui, en France. Une errance empreinte d’un même regard sur l’autre, quasi anthropologique.

« Tous ces voyages à l’étranger m’ont aidé à voir mon pays ». Tchad, Algérie, Israël, Chili, Pérou, Bolivie, Brésil, Liban, Japon, Vietnam, Etats-Unis, Angleterre, Allemagne… combien d’aéroports, de passages en douane, de vols retardés, de jetlag, de taxis, d’hôtels, de notes de frais, de rencontres, de souvenirs…Un passeport comme un itinéraire, un pèlerinage, celui qui le mènera d’allers en retours sur les chemins de son pays d’origine, pour, toujours, mieux en repartir.

- See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/article/ailleurs-ici-le-gout-des-autres#sthash.JH2gwwJ6.dpuf

Ailleurs, ici, le goût des autres

Éternel voyageur, Raymond Depardon est d’abord parti loin, pour revenir là où tout avait commencé, chez lui, en France. Une errance empreinte d’un même regard sur l’autre, quasi anthropologique.

« Tous ces voyages à l’étranger m’ont aidé à voir mon pays ». Tchad, Algérie, Israël, Chili, Pérou, Bolivie, Brésil, Liban, Japon, Vietnam, Etats-Unis, Angleterre, Allemagne… combien d’aéroports, de passages en douane, de vols retardés, de jetlag, de taxis, d’hôtels, de notes de frais, de rencontres, de souvenirs…Un passeport comme un itinéraire, un pèlerinage, celui qui le mènera d’allers en retours sur les chemins de son pays d’origine, pour, toujours, mieux en repartir.

- See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/article/ailleurs-ici-le-gout-des-autres#sthash.JH2gwwJ6.dpuf

Ailleurs, ici, le goût des autres

Éternel voyageur, Raymond Depardon est d’abord parti loin, pour revenir là où tout avait commencé, chez lui, en France. Une errance empreinte d’un même regard sur l’autre, quasi anthropologique.

« Tous ces voyages à l’étranger m’ont aidé à voir mon pays ». Tchad, Algérie, Israël, Chili, Pérou, Bolivie, Brésil, Liban, Japon, Vietnam, Etats-Unis, Angleterre, Allemagne… combien d’aéroports, de passages en douane, de vols retardés, de jetlag, de taxis, d’hôtels, de notes de frais, de rencontres, de souvenirs…Un passeport comme un itinéraire, un pèlerinage, celui qui le mènera d’allers en retours sur les chemins de son pays d’origine, pour, toujours, mieux en repartir.

- See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/article/ailleurs-ici-le-gout-des-autres#sthash.JH2gwwJ6.dpuf

Publié dans photographie

Commenter cet article