Ballade au Palais de Tokyo

Publié le

Ballade au Palais de Tokyo

Matières premières, tel était le thème de l'exposition de Fabrice Hyber, artiste contemporain, au Palais de tokyo à Paris.

Ballade au Palais de Tokyo

Malgré une signalétique informative détaillant les volontés de l'artiste l'ayant guidé dans la réalisation de son oeuvre, j'avoue ne pas très bien comprendre ses intentions.

Mais de bonne volonté moi-même, je décide de m'aventurer dans son parcours et ses installations ici.

Je ne suis pas le seul en profonde perplexité ! Ce mètre carré de rouge à lèvres ne me paraît pas spécialement sensuel !Je ne suis pas le seul en profonde perplexité ! Ce mètre carré de rouge à lèvres ne me paraît pas spécialement sensuel !Je ne suis pas le seul en profonde perplexité ! Ce mètre carré de rouge à lèvres ne me paraît pas spécialement sensuel !

Je ne suis pas le seul en profonde perplexité ! Ce mètre carré de rouge à lèvres ne me paraît pas spécialement sensuel !

Ballade au Palais de Tokyo

Autre installation, autre questionnement : les linges.

La seule chose que j'ai comprise, c'est de pouvoir pénétrer à l'intérieur de l'oeuvre et d'en faire provisoirement partie, mais c'est pauvre j'en conviens !:-(

Ballade au Palais de TokyoBallade au Palais de Tokyo
Ballade au Palais de Tokyo

La 3ème salle dite "marais salants" est plus conventionnelle si je puis dire, on y trouve des objets divers connus et des petites cabanes amusantes, comme celle où ouvrant la porte, celà déclenche un bruit de tonnerre qui a de quoi surprendre !

Ballade au Palais de TokyoBallade au Palais de TokyoBallade au Palais de Tokyo

Mais j'arrête ici ma ballade car en plus de l'effort nécessaire pour appréhender l'oevre un tant soit peu s'ajoute la difficulté de composer cet article sur la nouvelle plate-forme d'Over-Blog; il faut jongler avec les différents modules (à l'intérieur de l'article car ceux-ci sont malheureusement inexistants dans l'ossature du blog...), les photos en portrait n'ont plus de tête dans un module images, il faut impérativement les placer dans un module texte... etc...

Bref, pas facile du tout et pas agréable non plus !...

NB : j'ai ouvert ce blog en test et j'y avais surtout copié (collé) des articles de mon blog original qui, pour le moment, reste solidement ancré dans l'ancienne plate-forme.

Photos réalisées au Palais de Tokyo le 27 décembre 2012.

Publié dans musée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

canelle/claudine 10/01/2013 08:52

Très bel univers ...
Cet art me déstabilise beaucoup j'ai un peu de mal .....Bonne journée Jacques
Bises

Jacques 12/01/2013 10:18

Oui moi aussi, je ne peux m'empêcher de penser parfois que certaines oeuvres présentées comme telles frisent l'imposture !:-)
Bises