La Femme du Lac Rouge

Publié le par Jacques : extraits de mon blog principal - Images du Beau du Monde -

La Femme du Lac Rouge

Un thriller captivant,

par Aurélie Airoude

 

Une jolie fleur de lotus rapportée, numériquement parlant, du Vietnam, est à l'origine d'une intéressante découverte; celle d'une romancière, Aurélie Auroude.

Je lui ai offert cette fleur, elle m'a offert son livre, je l'ai dévoré, je l'ai apprécié, je lui ai livré quelques unes de mes impressions que voici.

Globalement, j’ai vraiment bien aimé.

Le style est vif, alerte, je ne me suis pas du tout ennuyé (en fait, quand un livre m’ennuie, j’ai tendance à en abandonner sa lecture assez vite…) et je l'ai lu assez rapidement, le vocabulaire est riche, on ressent la volonté de trouver le bon mot, et bien sûr, l’histoire et son écriture tiennent en haleine comme il se doit dans le genre, la mise en parallèle, directe et indirecte, de ces deux pays, jadis en guerre, aux cultures et modes de vie à l’opposé, est bien brossée et donne de l’intérêt au processus d’intrigue que le lecteur a hâte de découvrir.

Pour avoir eu la chance de parcourir ce très beau pays qu'est le Vietnam, je comprends le (bon) goût du héros pour son pays d'origine, au peuple si sympathique, courageux, et travailleur, à ses femmes si jolies...

Il y a certes quelques moments épiques en limite du vraisemblable  (la délivrance de Chan, et plus tard, des filles retenues) mais après tout, on est ici dans une fiction, et pourtant, on voit bien que l’on pourrait relever de semblables histoires faisant écho dans la presse des faits divers d’aujourd’hui ; où la fiction se frotte au réel en quelque sorte !

La fin ouvre le champ à divers scenarii, au libre arbitre de son imagination.

 

En bref, c’est un bon livre que je recommande pour passer un bon moment de lecture, ses 256 pages se dévorent sans modération !

 

Il est disponible aux éditions  iPagination et peut être commandé sous format numérique ou classique; toutes infos utiles i c i

 

couv"Hoài est un écrivain torturé. Comme tous les écrivains ? Pas si sûr. New-Yorkais d’adoption, il s’enterre dans un quotidien où il ne trouve plus l’inspiration. Et si la solution était de retourner où tout a commencé, sur les rives du Lac Rouge? Là où il a rencontré la femme qui lui offrira le plus beau des cadeaux par sa mort, un best-seller ?

Seulement voilà, dix-huit ans plus tard, plus rien n’est pareil, et le Viet Nam ne va pas l’accueillir à bras ouverts, le plongeant dans tous les tourments. D’ailleurs, pendant son absence, ses fans se languissent de lui. Au point de tuer ? Combien de sang ici et ailleurs devra couler pour que Hoài retrouve la passion ?

Un voyage au cœur de l’exotisme. Une action à vous mettre hors d’haleine. Une douleur à vous prendre aux tripes. Une sensualité à faire battre votre cœur. La femme du Lac Rouge.

 

La femme du Lac Rouge est un thriller palpitant, où, tout en restant dans une terrible réalité très fondée, le pire est toujours capable d’arriver. Quelle douleur est-elle la pire ? Celle du corps ou de l’esprit ?"

La fleur de lotus qui a l'honneur de faire la couverture est parue dans ces pages en guise d'adieu au Vietnam

 

Bonne lecture

 

Publié dans littérature

Commenter cet article